dessiner
dessiner
atempera
atempera

 

 

N'hésitez pas, utilisez le

formulaire de contact.

Vous avez installé un outil pour bloquer les publicités. Veuillez le désactiver pour que cette Web App puisse être correctement affichée et configurée.

peinture a tempera

Cette technique fondamentale est caractéristique dans la peinture rupestre antique et médiévale. Elle a été utilisée dans de nombreux monuments publics et privés : églises, chapelles, palais, habitations.

D’usage courant jusqu’à la fin du XV siècle date à laquelle elle a été remplacée par la peinture à l’huile.

Aujourd’hui cette technique ancestrale est utilisée par des artistes cherchant à atteindre la transparence et la profondeur à travers leurs teintes et leurs couleurs.

Les iconographes de tout temps et pays ont utilisé et continuent d'écrire leurs icônes à l’aide de cette technique.

Le mot Tempera ou détrempe à l’œuf vient du latin temperare qui signifie délayer, mélanger. On réserve le nom de tempera aux détrempes dont les liants sont des émulsions naturelles. L’émulsion signifie la suspension de petites gouttes d’huile (surtout présente dans le jaune) qui ne s’évapore pas, mais s’oxyde ce qui rend la peinture insoluble à l’eau, à l’essence et l’alcool après séchage. Ainsi elle donne des couches picturales irréversibles et d’une rare stabilité.